Projet Educatif du Réseau ECCOLY

Le Réseau ECCOLY privilégie l’accueil de chaque élève pour qu’il prenne sa place dans la communauté éducative.

Cet accueil s’enracine dans la relation éducative qui reconnaît chaque enfant, chaque jeune, comme un sujet unique, différent de l’autre, aimé de Dieu.
Cette relation éducative s’appuie sur le respect de la personne dans sa globalité (son épanouissement intellectuel, sa vie relationnelle et affective).
Cette relation refuse les idées préconçues, les étiquettes ; elle accepte chacun et le reconnaît avec ses points forts, ses réussites, son histoire, sa famille, ses émotions, ses fragilités, son environnement.
Inspirée par l’Evangile, elle se nourrit de la patience et se fonde sur l’Espérance.

Pour grandir, développer ses compétences et entrer en relation, l’enfant, le jeune a besoin d’un cadre rassurant. Dans chaque établissement, Le Réseau ECCOLY privilégie un cadre où les professionnels de l’éducation bâtissent leur action sur la confiance.

L’élève a besoin d’être en confiance : venir volontiers à l’Ecole, savoir que les adultes sont prêts à l’écouter. Dans ce cadre l’écoute, la parole, la bienveillance sont les fondements de la relation.

Par le regard qu’ils posent sur leurs élèves, par la valorisation, l’exigence et l’encouragement, les adultes permettent de construire la confiance en soi dont chacun a besoin pour réussir et s’épanouir dans sa vie d’homme ou de femme.

Faire confiance est un postulat de départ : croire que l’élève a des capacités, des potentialités, favoriser une ambiance de travail où chacun, adulte et élève, donne le meilleur de lui-même.

Un réseau d’établissements qui privilégie l’accueil et l’accompagnement devient communauté ; dans un tel cadre, la communauté forte des valeurs de l’Evangile permet l’ouverture sur le monde, l’innovation, la recherche ; elle permet à chacun de prendre une part active dans la transformation du monde. « On ne sauve pas son âme en solitaire, on ne fait jamais mieux effort qu’avec l’aide de ses frères » (Charles DEMIA)

Le développement de la personne se fait par la relation mais aussi en « cultivant » sa vie intérieure : découvrir dans le silence la vie spirituelle qui habite notre corps et nos choix. Etre bien avec soi-même, relire ce qui se vit, donner du sens à sa vie.

Ce projet d’éducation enrichit et favorise l’épanouissement de la vie intérieure et de la vie spirituelle ; il devient chemin possible pour une rencontre avec Dieu.

Scroll Up